Posts Tagged 'régionales'

Communiqué suite au 1er tour des Elections Régionales

Le Front National a remporté le premier tour des élections régionales. En Nord – Pas de Calais – Picardie, un duel entre la liste conduite par Xavier Bertrand et celle de Marine Le Pen, au deuxième tour, est annoncé.

C’est un mouvement de fond ( pas une crise passagère), ancré dans le contexte de profonde modification de notre modèle de développement, et qui génère un chômage persistant dans notre région depuis la perte de 220 000 emplois de mineurs. Même si tout ce qui a été fait sur ce territoire par les élus locaux a été considérable, la tâche reste grande pour redonner des perspectives et de l’espoir face à la désespérance sur laquelle surfe le FN

Au-delà du bassin minier, il y a des causes globales qui engendrent des craintes de déstabilisation de nos sociétés : mondialisation et globalisation, dont le dérèglement climatique est une éclatante manifestation, guerres jetant sur la route des réfugiés dont on ne sait plus voir la souffrance, attentats ayant bouleversé tout le pays et suscitant la peur et le réflexe de renfermement.

Face à cela, force est de constater que les grands partis n’ont pas su développer une vision et des réponses à la hauteur des enjeux. Car nous sommes dans un contexte de changement profond du monde, et il y a nécessité d’un changement radical dans les orientations politiques.

Le FN surfe sur la tendance au repli et à la désignation des autres comme coupables. Ce sont ses idées, il est démocratique qu’elles puissent être exprimées, et entendues. Mais le FN n’est pas un parti comme les autres. Il y a dans l’Histoire de l’extrême droite une constante sur les atteintes aux droits de la presse et de la liberté d’expression, et cette mouvance s’est toujours malheureusement illustrée par des remises en question profondes des démocraties. L’arrivée du FN au pouvoir rajoutera de la violence à nos sociétés.

Le FN n’est donc pas un parti comme les autres, et si je ne suis pas de droite, dans cette élection je ne confonds pas le parti Les Républicains et le Front National, je ne confonds pas la droite et l’extrême droite.

Sans illusion mais en mon âme et conscience, je voterai donc pour Xavier Bertrand au second tour dimanche prochain, en lui demandant de ne pas remettre en question la dynamique de transition enclenchée par l’équipe sortante régionale autour du concept de Troisième Révolution Industrielle.

Ce n’est que par la construction progressive d’un nouveau modèle de développement que la politique retrouvera du souffle, et que des réponses seront apportées à la crise et la désespérance.

J’appelle la gauche et les écologistes à travailler d’arrache-pied à l’émergence d’un véritable projet de XXIe siècle favorisant l’émergence d’un modèle de développement durable, seule perspective d’avenir.

confirmation de la construction d’un terminal méthanier à Dunkerque

Nicolas Sarkozy vient aujourd’hui à Gravelines et Dunkerque pour annoncer lui même la décision d’EDF de construire le terminal méthanier. Compte tenu de l’actualité, un petit détour par la centrale nucléaire pour redire combien les choix énergétiques de l’Etat reposent sur la filière nucléaire.
Certes, les enjeux énergétiques sont très importants pour le territoire dunkerquois. L’histoire industrielle du site ont construit un pôle, et de vrais savoir faires. La fermeture de la raffinerie de Total, abrupte, sans préparation et discussion avec les élus du territoire, les salariés, sans anticipation, a provoqué la perte de centaines d’emplois, sur le site et chez les sous traitants.
L’annonce du terminal méthanier comme la panacée, le remède, a quelque chose de pathétique. 70 emplois en tout, sur un des rares sites encore naturels du territoire… Et toujours le refus d’engager une réflexion de fond sur d’autres choix alors que l’on sait que le développement d’énergies renouvelables crée 10 fois plus d’emplois, locaux, que les énergies classiques.
Il est urgent de pouvoir engager un vrai débat, et une construction collective sur l’énergie, les choix de société, les choix économiques que cela implique et d’affronter la réalité.
2011.05.02 Communiqué de Presse EELV NPdC-Voir le communiqué de presse d’Europe Ecologie

Edgar Morin et les maux du monde comtemporain

Dans le journal Rue 89, Edgar Morin parle de son dernier ouvrage: « la Voie ». Comme toujours, il pose un reagrd et une analyse sur l’état du monde qui sont d’une étonnante accuité.
A partir de ses constats, et des évolutions possibles, il dessine des scénarios. Il n’est pas très optimiste, loin s’en faut.
« Non seulement il y a la dégradation de la biosphère, la propagation de l’arme nucléaire mais il y a aussi une double crise : crise des civilisations traditionnelles sous le coup du développement et de la mondialisation, qui n’est rien d’autre que l’occidentalisation, et crise de notre civilisation occidentale qui produit ce devenir accéléré où la science et la technique ne sont pas contrôlées et où le profit est déchaîné.
La mort de l’hydre du totalitarisme communiste a provoqué le réveil de l’hydre du fanatisme religieux et la surexcitation de l’hydre du capital financier.
Ces processus semblent nous mener vers des catastrophes dont on ne sait pas si elles vont se succéder ou se combiner. Tous ces processus, c’est le probable. »
Il met cela en parallèle avec le « désabusement » général des citoyens, l’échec de la pensée…

Je partage souvent ces analyses et ce pessimisme d’Edgar Morin sur la situation.
Pourtant, comme le dit Edgar Morin du haut de son expérience, dans d’autres circonstances, même quand la situation semblait désespérée, des événements se sont produits, des initiatives ont été prises, qui ont changé le cours des choses.
Le tout étant de voir ces initiatives porteuses de changement, de les soutenir, de les faire essaimer, de les laisser naître, et pour cela favoriser la prise d’initiative éclairée. Les citoyens, s’ils sont mis en situation, si la démocratie devient clairement participative, peuvent imposer des visions, des changements, des modèles qui soient plus en phase avec la société.
C’est un peu ce que nous chercherons à discuter ce vendredi 28 à Loos en Gohelle, en analysant comment l’expérience locale initiée à Loos s’inscrit dans la recherche d’un nouveau modèle de société, et y contribue.

ça y est! Le pôle TEAM est pôle national de compétitivité!

Le pôle TEAM, c’est la dynamique qui vise en région Nord Pas de Calais, à créer de l’activité de pointe à partir de déchets. Il réunit des entreprises, des laboratoires de recherches, des acteurs publics…. Il vise par la connaissance des matières et matériaux et de leur constitution de base, avec l’expertise des laboratoires régionaux sur ces composants et sur les traitements possibles, avec l’expérience des industriels du secteur,à refabriquer de nouveaux matériaux à partir des déchets et co-produits.
Cela comprend tout types de déchets:
– Minéral, comme les fines de carrières, sédiments fluviaux, sédiments marins, fines de traitement des effluents, fines et cendres de terrils, boues des effluents de voiries, sols et terres pollués ou non pollués à recycler…

– Organique, comme les plastiques et plastiques en mélange, caoutchouc, bois de déconstruction, produits à base textile…

– Verre, comme le verre des D3E, verre du bâtiment, verre des VHU, applications industrielles du verre

– Métaux, comme les métaux issus des résidus de procédés industriels ou du recyclage (D3E par exemple…).
La dynamique est en route depuis plusieurs années maintenant. Cette labellisation par l’Etat vient reconnaître le travail accompli et le potentiel en terme de développement mais aussi va aider à soutenir la filière, les acteurs, et la dynamique de développement.
C’est un mode de développement vertueux, durable. Ce que cela vise, c’est de faire face aux besoins de matière première, et à leurs coûts,
 limiter les épuisements des ressources,
 gérer le traitement des « déchets » et co-produits, et leur stockage , réduire les coûts énergétiques de transformation et d’utilisation,
 réduire les impacts des process, du transport et de ses nuisances,
- Répondre aux attentes sociétales,
 et créer de nouvelles « industries » en Région Nord Pas-de-Calais.
C’est gagnant quoi.
Le pôle est animé par le CD2E, en partenariat avec le DTE de Douai.

Loos ville pilote: ça progresse

Ville pilote 04-10Avec la mise en place du système des flash codes la semaine dernière, le projet avance à grand pas, et avec les habitants.
Plongez vous dans le dossier complet

Installation du président de matin au Conseil régional

Mon discours de ce matin:
La campagne est terminée ; les électeurs ont tranché.

Dans cette élection, Europe Ecologie a porté un projet ambitieux de conversion écologique de la région, un véritable modèle de développement alternatif. La très nette augmentation de notre score montre que cela a été fortement entendu et soutenu par les électeurs.
Si les enjeux de protection et de bouclier sont fortement présents à l’esprit des électeurs, il me semble clair que les attentes sont fortes aussi en matière de solutions, pour un vrai projet qui apporte des perspectives.
La dynamique autour du vote Europe Ecologie le souligne et il ne faut pas négliger ce message.
A défaut, on n’aboutirait qu’à plus de repli : plus d’abstention et de désintérêt, une amplification des votes de régression, de réaction ou de simple protestation.

Lire la suite ‘Installation du président de matin au Conseil régional’

de l’interprétation des résultats des élections sur le Bassin Minier

retour sur la conférence de presse d’hier
ELECTIONS REGIONALES, ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LE BASSIN MINIER
1. Les résultats
Europe Ecologie a atteint 10, 3%. Pour Europe Ecologie, atteindre la barre des 10%, c’est un score historique. Ce d’autant que c’est un vote qui s’inscrit dans une dynamique : +26000 voix. Par rapport au vote lors des élections européennes, que beaucoup pensaient être un phénomène ponctuel, c’est une stabilisation, un vote installé.
C’est d’autant plus fort que le contexte général est celui d’un fort score de la gauche. Ce n’est donc pas un vote de compensation mais bien des voix en plus dont il s’agit.
Europe Ecologie en Nord Pas de Calais se rapproche de la moyenne nationale, et ça aussi, c’est à souligner. Le vote écologiste a toujours été inférieur ici où les gens considèrent souvent, du fait de l’histoire, comme une fatalité que leur santé, leur environnement… soient dégradés pour essayer de préserver l’emploi.

Lire la suite ‘de l’interprétation des résultats des élections sur le Bassin Minier’

Que disent les résultats des régionales sur le territoire si particulier du bassin minier?

Comment nous interpellent ils?

J’organise une conférence de presse
le mercredi 24 mars 2010
à 11 heures
en mairie de Loos en Gohelle, salle de l’extension

J’ y commenterai les résultats des élections régionales sur le bassin minier en particulier, les enjeux que cela met en lumière et les leçons qu’il est possible d’en tirer pour ce territoire.

N’oubliez pas le deuxième tour

Rien n’est fait.
Il faut voter demain.

Un accord sur le fond pour construire un autre avenir

C’est ce que nous avons construit avec nos partenaires de gauche en ce début de semaine.
L’heure est maintenant à la préparation du second tour et à la mobilisation des électeurs afin qu’ils nous renouvellent leur confiance. Plus que jamais, nous pouvons choisir un autre avenir. Il nous appartient de l’expliquer et de convaincre.


Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 129 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives