L’embrasement des terrils, samedi 27 juin, a été un beau succès populaire.

embrasement terrils 27 juin

D’après la presse, ce sont près de 10 000 habitants du Bassin Minier qui sont venu admirer le spectacle, en famille, entre amis… Au delà d’un joli feu d’artifice, ce type de manifestation aide à changer de regard sur notre patrimoine, notre histoire et finalement sur nous-mêmes.

Saviez vous que l’embrasement, en plus de célébrer l’inscription du Bassin Minier à l’UNESCO, fait référence au premier embrasement de la Chaîne des Terrils, quand il fallait marquer notre attachement au territoire parce qu’on luttait contre sa destruction. Beaucoup voulaient voir rasé tout ça. Alors que pour nous, c’était le point de départ d’une nouvelle aventure collective. C’était en juin 1989… Que de chemin parcouru depuis !

Publicités

1 Response to “L’embrasement des terrils, samedi 27 juin, a été un beau succès populaire.”


  1. 1 Philippe DRUON juillet 11, 2015 à 7:31

    Nos terrils ont un sens : le sens du courage de nos pères, grands-pères qui ont sorti ces roches à la force de leurs bras, au risque de leur vie pour construire l’essor de notre pays.
    Ils sont aussi des repères, au sens propre, au sens géographique, dans notre plaine. Pas une seule fois, je n’ai regardé les terrils jumeaux de Loos en Gohelle quand je quitte Lille vers La Bassée de cette route où il n’y a rien à voir que des bagnoles. Pareil quand on passe à Henin avec Sainte Henriette, pareil quand on monte à Bruay-La Buissière par Ruitz, pareil à Divion quand on découvre les terrils du « Nouveau Monde ».
    Nos terrils sont des repères, des GPS, « GPS » comme « Grand Patrimoine Symbolique »
    Embraser les terrils, rassembler des milleurs de personnnes dans une montée rude et courageuse, vibrer sur les mêmes perceptions d’horizons ou de feux d’artifice, redescendre dans une vaste cohue sympatique et inoubliable, se dire qu’on reviendra l’année prochaine … que de souvenirs gravés dans la roche, dans le schiste noir de nos ainés…
    Marcher sur un terril c’est honorer ceux qui l’ont construits. C’est aussi donner du sens à notre patrimoine UNESCO.
    Respect à ceux qui ont permis leur maintien et leur protection.
    Notre Région a besoin de repères …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 233 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :