La troisième révolution industrielle et la Transformation Ecologique et Sociale de la région

J’ai participé à l’initiative de Daniel Percheron, Président de Région, à un déjeuner de travail avec Jérémy Rifkin, économiste américain, apôtre de la 3ème révolution industrielle.

C’est un spécialiste de prospective (économique et scientifique). Il a conseillé la Commission européenne et le Parlement européen. Il a aussi été conseiller de la chancelière allemande Angela Merkel, du Premier ministre portugais José Socrates et du Premier ministre slovène Janez Janša lors de leurs présidences respectives du Conseil de l’Europe ; sur les questions liées à l’économie, au changement climatique et à la sécurité énergétique.
Philippe Vasseur, Président de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie et le Conseil Régional ont confié à Monsieur Rifkin une étude de neuf mois pour la réalisation d’un plan stratégique pour la mise en place de cette troisième révolution industrielle (TRI) en Nord Pas de Calais.

Des constats : la fin du pétrole, la préservation de nos éco systèmes

Rifkin dresse un double constat. D’une part, celui de la fin de la seconde révolution industrielle, fondée sur le pétrole et les énergies fossiles.

Nous ne pouvons plus fonder notre croissance sur un système qui va générer par définition des crises à mesure que les énergies fossiles vont se raréfier. Pour lui, “la crise c’est le pétrole !” et les conséquences organisationnelles que notre pétrodépendance a eues sur la société tout entière.

L’autre constat repose bien sûr sur les conséquences dramatiques qu’a engendrée cette seconde révolution industrielle sur la santé de notre biosphère. “Depuis 450 millions d’années, la Terre a connu cinq vagues d’extinction biologique. Après chacun de ces coups d’éponge, il a fallu environ dix millions d’années pour retrouver la biodiversité perdue.”

Nous ne pouvons plus faire reposer la croissance, le progrès, notre avenir sur les énergies fossiles. Il faut clore la parenthèse prédatrice de la seconde révolution industrielle et nous engager dans une autre voie, celle de la “Troisième révolution industrielle”

Une perspective/une vision

“Nous sommes aujourd’hui à la veille d’une nouvelle convergence entre technologie des communications et régime énergétique. La jonction de la communication par Internet et des énergies renouvelables engendre une troisième révolution industrielle. Au XXIe siècle, des centaines de millions d’êtres humains vont produire leur propre énergie verte dans leurs maisons, leurs bureaux et leurs usines et la partager entre eux sur des réseaux intelligents d’électricité distribuée, exactement comme ils créent aujourd’hui leur propre information et la partagent sur Internet.”

Cette nouvelle perspective doit nous montrer un futur accessible à tous. “Il devient de plus en plus clair qu’il nous faut une nouvelle logique économique capable de nous faire entrer dans un futur plus équitable et plus durable.”

Une stratégie

“Au XXIe siècle, des centaines de millions d’êtres humains vont produire leur propre énergie verte dans leurs maisons, leurs bureaux et leurs usines et la partager entre eux sur des réseaux intelligents d’électricité distribuée, exactement comme ils créent aujourd’hui leur propre information et la partagent sur Internet.”

Son plan de bataille repose sur 5 grands principes :
1. Le passage aux énergies renouvelables.
2. La transformation des bâtiments sur chaque continent en mini-centres énergétiques, créant de nombreux emplois.
3. La possibilité donnée à chaque bâtiment de conserver cette énergie.(stockage)
4. L’utilisation de la technologie internet pour créer un réseau similaire d’énergie. Chaque bâtiment ayant de l’énergie en trop pouvant échanger sur ce réseau.
5. La création de réseaux électriques continentaux dans lesquels les véhicules électriques puissent vendre leurs surplus d’énergie en se branchant à une prise, tout en étant garés.

Mon analyse

Evidemment je partage ces constats d’un modèle dépassé, cette vision d’un futur désirable. Et les perspectives évoquées par J Rifkin ont l’immense mérite de faire apparaître un nouvel imaginaire qui plus est quand l’argumentaire vient de quelqu’un qui est très respecté dans les milieux économiques (pour preuve le Grand Palais était comble pour venir l’écouter lors du World Forum)

Mais, je suis déçu sur un point : s’il faut évidemment parier sur l’innovation et les nouvelles technologies c’est aussi par des changements de comportements, et le retour à une forme de sobriété « heureuse » que doit se construire le nouveau modèle de développement.

Ce sont des enjeux que je porte dans mon propre travail Loos Ville Pilote développement durable et la Transformation Ecologique et Sociale font la démonstration opérationnelle, par le concret, qu’on peut réconcilier l’économique, le social et environnemental, en s’appuyant sur la mobilisation de l’ensemble de la société.

Quoiqu’il en soit la troisième révolution industrielle va nous permettre d’enclencher un nouveau cycle dynamique en région, en faisant converger la mobilisation d’acteurs venant d’horizons divers. J’attends beaucoup de l’implication de Philippe Vasseur, très déterminé sur ce sujet, et de l’ensemble des milieux économiques.

Publicités

1 Response to “La troisième révolution industrielle et la Transformation Ecologique et Sociale de la région”


  1. 1 Grégory FICCA novembre 28, 2012 à 9:12

    Bonjour et merci de ce billet intéressant,

    Je partage votre sentiment sur la « faisabilité » d’un tel modèle, notamment en ce qui concerne le changement de comportement dont vous parlez. Je pense moi-même que la seule façon d’amorcer un tel changement est de « forcer » la population à obtempérer, en imposant le développement technologique comme le passage obligatoire de l’évolution sociétale par exemple. Apple et fer de lance ! :o)

    Ma critique des théories de J. Rifkin est plus acerbe dans la mesure où je mets en doute la philosophie même cachée derrière ses discours :
    http://com-et-science.blogspot.fr/2012/04/la-3e-revolution-industrielle-entre.html

    Une chose est sûre toutefois, le lobbying puissant de Rifkin en Europe nous dirige inéluctablement vers l’application de ce modèle…

    Au plaisir de vous lire à nouveau,

    Grégory.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 166 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :