Tout in haut de ch’terril, la reconnaissance mondiale?

Qui aurait pu imaginer qu’un coron, un dispensaire, une école primaire ou un terril se retrouveraient un jour exposés au regard et à l’appréciation du monde ? Demain, l’UNESCO, l’organisation des Nations unies pour l’éducation,la science et la culture réunie en session mondiale en Russie, pourrait reconnaître ce paysage du quotidien hérité de trois siècles d’exploitation charbonnière comme un patrimoine appartenant à l’humanité toute entière.

Article ici

Advertisements

0 Responses to “Tout in haut de ch’terril, la reconnaissance mondiale?”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 130 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :