Indignons nous, engageons nous- signez l’appel et rejoignez nous

Face au FN, halte à l’impuissance
Indignons nous, engageons nous !

Appel citoyen de personnalités engagées

Nous pensons que l’heure est grave.
Les scores du Front National ne font que progresser d’élection en élection, et ce vote devient progressivement un vote d’adhésion. Si la tendance est nationale, le Nord Pas de Calais et singulièrement le Bassin Minier sont devenus le tremplin de l’émergence de cette extrême droite qui change son visage mais pas son contenu.

Les causes de ce vote FN sont multiples, dans un contexte de crise majeure de notre modèle de développement, des difficultés réelles dans lesquelles sont les gens, et de crispation des peurs, attisée par certains. C’est un vote de désespérance, un vote de colère, un vote de rejet des candidats des partis classiques et du système. Avec le sentiment qu’on n’a plus prise sur rien. L’abstention considérable en est un autre symptôme.

Ce n’est pas un vote fasciste en soi, mais cela peut le devenir si on ne fait rien.

Dans ce contexte d’incertitude, d’humiliation, l’espérance n’a plus que peu d’espace, et il est facile d’agiter les ressorts de la peur et des replis.

C’est pourquoi il faut reconstruire un projet commun dans lequel chacun ait sa place.

Nous avons une responsabilité collective.

La réponse aux inquiétudes de la population repose sur une action à tous les niveaux, et particulièrement les pouvoirs publics, et les élus. Le combat est à mener sur les valeurs et sur les réponses concrètes à apporter.
Mais la spécificité du Bassin Minier, c’est qu’il est frappé par une crise majeure faisant suite à l’arrêt de l’activité charbonnière. Mais aussi, il repose sur un système de société encadrée avec une très forte culture de la délégation.
Ce qui appelle à des réponses spécifiques, pour redonner prise à chacun sur son avenir, pour faire émerger une vision d’espérance.

Nous sortons d’un cycle de 30 ans. Un cycle qui, après la fermeture des mines et les pertes d’emplois massives (250 000 !), a mobilisé les élus du territoire autour de la reconversion en dur : réparer les stigmates physiques, reconquérir les logements, traiter les friches, engager la mutation économique, investir dans la formation et l’université….
Cette étape était incontournable et urgente.
Mais, à l’évidence elle ne suffit pas, elle ne suffit plus.
Il nous faut ouvrir une 2ème reconversion, celle de l’implication des acteurs dans leur diversité, celle de l’innovation, et donc celle d’un véritable projet partagé, porteur de la transformation et de l’avenir du territoire.

Des points d’appui sont en place

Les agglos ont émergé ces dernières années, porteuses de moyens et de constructions collectives dans le champ de leurs compétences, les récents débats sur le tramway en sont un exemple.
La diversification économique et l’émergence de nouveaux secteurs d’activité et d’emplois (multimodalité dans les transports, écoactivités, numérique, …), la reconnaissance attendue du territoire et de son histoire par l’UNESCO , la transformation radicale du cadre de vie et la reconquête environnementale, l’ouverture prochaine du Louvre et l’opération Euralens ouvrent de nouvelles perspectives de développement et de changement général de l’image du territoire.
Il nous faut les faire partager, comprendre par le plus grand nombre, associer tout le monde.

Cette reconquête doit passer par l’implication de tous les acteurs, des actions concrètes et la vision d’un projet commun.

C’est par le projet que nous répondrons aux gens, à leurs inquiétudes. Il nous faut enclencher ensemble, avec toutes les personnes de bonne volonté, quels que soient leurs orientations politiques et leurs domaines d’intervention, une dynamique collective de construction de cet avenir. Impliquer, associer, mobiliser, inlassablement…

Dans toutes les dimensions de la société, des acteurs, des associations, des entreprises,… ont des idées, des projets, prennent des initiatives. Il nous faut les favoriser, les encourager, et libérer les énergies.

Comment associer le plus possible les citoyens aux décisions importantes du territoire ? Cela peut prendre plusieurs formes.

La conférence permanente du bassin minier avait dans les années 90, mobilisé près de 2000 personnes, au long court. Cette dynamique de réflexion et de construction collective avait donné lieu à l’élaboration d’un diagnostic partagé sur le territoire, avait permis de construire un projet collectif et donné lieu à la signature d’un volet particulier du Contrat de plan Etat/Région, doté de vrais moyens d’action. La reprise de la dynamique pourrait mobiliser dans l’action, autour de la construction d’un projet pour l’après charbon.

L’organisation de référendums autour de grands projets les concernant, le soutien à toute forme d’initiative et à l’expression des énergies, la construction d’outils de débats publics et de démocratie participative, sont d’autres pistes…

C’est une démarche humble et déterminée que nous lançons ici.
Celle de reconstruire une espérance, ensemble pour un territoire que nous aimons et qui mérite mieux que le repli, le rejet de l’autre, la déliquescence et la dépression.
Et nous sommes sûrs qu’il y a de nombreuses pistes d’action à réfléchir, à construire, avec toutes les bonnes volontés.

Stéphane Hessel a récemment publié, avec le succès que l’on sait, deux ouvrages intitulés « indignez vous » et « engagez vous ».
Leur succès nous laisse penser que beaucoup sont prêts à le faire.
C’est le pari que nous faisons.

Faites nous connaitre vos avis, vos propositions, votre envie de vous engager dans l’esprit de cet appel !

Pour nous contacter : appelbassinminier@gmail.com

BAUDE Bernard Maire de Méricourt
BOULNOIS Marc Maire de Norrent-Fontes
BOYS Daniel Béthune
BRIDOUX Laurent Directeur de Droit et Cité
CALZIA Régine Avocate
CARON Jean-François Maire de Loos-en-Gohelle – Conseiller Régional
GERARD Michel Secrétaire Général CGT – La Poste
HEMELSDAEL-MENUGE Jocelyne Carvin Entreprises – France Entreprises Réseau
KEMEL Philippe Maire de Carvin, Conseiller Régional
KINO Jeff Artiste – Auteur – Compositeur
LACROIX Natasha Directrice IUT Lens
LAMARRE Chantal Culture Commune
LECUBIN Jean-Marc Président Association Chefs d’entreprises
MAILLY Claude Association Entreprenants
ROGEZ Pierre-Yves Ligue régionale d’athlétisme
STIEVENART Jean-Michel Maire honoraire Villeneuve d’Ascq
TAFFIN Michel DG Honoraire de Bully-les-Mines
Administrateur mutuelle
TOULISSE Jean-Marie CESER
TRAISNEL Christian Directeur du CD2E
TRAULLE Florence Journaliste
VANACKER Pascal Béthune
VANDECASTEEL Franck Artiste – Auteur – Compositeur
ZUINDEAU Bertrand Maître de conférences
Président d’honneur du Conseil de développement Hénin-Carvin

Advertisements

0 Responses to “Indignons nous, engageons nous- signez l’appel et rejoignez nous”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 130 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :