la durabilité à l’épreuve du concret


Que dire de la journée de débats et de visites d’hier?
Un vrai succès.
Beaucoup de monde, et de qualité. Un échange riche, deux tables rondes de haute tenue. Les intervenants ont exprimé un intérêt très fort pour ce qui se passait à Loos, pour la manière de faire, et ont souligné combien, de leur point de vue, cela répondait, localement, aux enjeux du monde et de la société, et méritait d’être généralisé. Les participants semblent avoir apprécié ce regard porté et les points de vue exprimés. Certains ont fait savoir qu’ils essaieraient, ou qu’ils appuieraient les démarches en cours ici.
Un vrai espoir.
Dans la dureté du monde, l’urgence des enjeux, les inerties et les autismes, de voir que des solutions locales, portées avec méthode, peuvent apporter des éléments de solutions. Les propos tenus nous ont encouragés.
Entendre Michel Rocard, par exemple, dire qu’il a passé une excellente journée, appris des choses, et insister sur les résultats concrets obtenus par l’action, et comment cela peut convaincre d’autres de porter l’action dans ce sens, c’était encourageant.
Entendre Bernard Stiegler nous dire que, dans un monde où l’on voudrait faire de nous de simples consommateurs, isolés, sans envie, sans projection vers l’avenir, sans investissement, le fait de faire société et collectif était puissant, c’était un encouragement.
Entendre Jean Gadrey nous expliquer la richesse qui était produite ici, c’est un vrai encouragement.
Le fait que les acteurs proposent de nous aider aussi.
Une vraie reconnaissance.
Ou en tous cas de la confiance quant- à la qualité de nos travaux, puisque nous avons eu un taux de réponse et d’inscription de près de 80%, par rapport aux invitations que nous avions lancées. Globalement, pour organiser un colloque, le taux de retour moyen est de 10%.
Il est dommage que cette journée se soit passée dans le relative indifférence des élus du territoire. Une extension de ces modèles d’action serait pourtant plus facile en démarrant au plus près, mais d’autres formes d’essaimage sont possible, et nous allons nous y atteler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 166 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :