Edgar Morin et les maux du monde comtemporain

Dans le journal Rue 89, Edgar Morin parle de son dernier ouvrage: « la Voie ». Comme toujours, il pose un reagrd et une analyse sur l’état du monde qui sont d’une étonnante accuité.
A partir de ses constats, et des évolutions possibles, il dessine des scénarios. Il n’est pas très optimiste, loin s’en faut.
« Non seulement il y a la dégradation de la biosphère, la propagation de l’arme nucléaire mais il y a aussi une double crise : crise des civilisations traditionnelles sous le coup du développement et de la mondialisation, qui n’est rien d’autre que l’occidentalisation, et crise de notre civilisation occidentale qui produit ce devenir accéléré où la science et la technique ne sont pas contrôlées et où le profit est déchaîné.
La mort de l’hydre du totalitarisme communiste a provoqué le réveil de l’hydre du fanatisme religieux et la surexcitation de l’hydre du capital financier.
Ces processus semblent nous mener vers des catastrophes dont on ne sait pas si elles vont se succéder ou se combiner. Tous ces processus, c’est le probable. »
Il met cela en parallèle avec le « désabusement » général des citoyens, l’échec de la pensée…

Je partage souvent ces analyses et ce pessimisme d’Edgar Morin sur la situation.
Pourtant, comme le dit Edgar Morin du haut de son expérience, dans d’autres circonstances, même quand la situation semblait désespérée, des événements se sont produits, des initiatives ont été prises, qui ont changé le cours des choses.
Le tout étant de voir ces initiatives porteuses de changement, de les soutenir, de les faire essaimer, de les laisser naître, et pour cela favoriser la prise d’initiative éclairée. Les citoyens, s’ils sont mis en situation, si la démocratie devient clairement participative, peuvent imposer des visions, des changements, des modèles qui soient plus en phase avec la société.
C’est un peu ce que nous chercherons à discuter ce vendredi 28 à Loos en Gohelle, en analysant comment l’expérience locale initiée à Loos s’inscrit dans la recherche d’un nouveau modèle de société, et y contribue.

0 Responses to “Edgar Morin et les maux du monde comtemporain”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 233 autres abonnés

Articles les plus consultés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :