Budget voté à la Région

Vendredi, après 3 jours de débats, le budget 2011 du Conseil régional a été adopté.
Vous trouverez ci après mon intervention au moment du vote.

Nous débattons ce vendredi du 1er budget de notre mandat.
Les résultats des élections ont permis de légitimer le projet de notre exécutif autour de la conversion écologique et sociale de la région, vers un nouveau modèle de développement.

Nous pensons que le modèle actuel est insoutenable et mortifère.
Notre pays fait actuellement face à une crise de civilisation, mêlant urgences environnementales et sociales. Le modèle de développement sur lequel nous avons cru pouvoir fonder notre prospérité est aujourd’hui dépassé : raréfaction des énergies fossiles, réchauffement climatique, dégradation de la biodiversité, accumulation de rejets polluants, mais aussi simultanément problèmes de santé liés à notre mode de vie, enracinement du chômage, développement des précarités, hausse des inégalités, persistance de la pauvreté au sein même des sociétés d’abondance.

Beaucoup des problèmes que je viens de citer sont maintenant actés et reconnus par l’ensemble des sensibilités de cette assemblée.
Mais si l’interrogation sur la durabilité du système est avérée et partagée, c’est sur les solutions que s’expriment les divergences.

L’enjeu des 4 années à venir, c’est donc bien de traduire ces ambitions en actes significatifs et non en simple accompagnement du système basé sur des évolutions à la marge.

Europe Ecologie Les Verts a choisi de jouer un rôle actif et de prendre des responsabilités dans les décisions. Rester dans la seule dénonciation ne suffit pas. C’est stérile et ne permet pas d’avancer dans le changement. Nous voulons être à la fois dans la résistance et la construction.

Bien sûr, cela peut se traduire par des nuances, voire certains désaccords avec notre partenaire socialiste, mais sur l’essentiel, nous estimons féconde cette collaboration dans le respect de nos identités.

D’ores et déjà, les déclinaisons opérationnelles montrent certaines évolutions par rapport au précédent mandat :

Par exemple :
– une augmentation des crédits de fonctionnement dédiés à l’agriculture, une nouvelle ligne de crédits consacrée à des moyens dédiés aux problématiques d’alimentation (3,8 m€), 1,5 m€ consacrés au plan bio et agroenvironnement, ou encore 1,4 m€ pour l’installation des jeunes agriculteurs.
– 2,5 millions d’euros consacrés à la démocratisation de l’enseignement supérieur et une nouvelle ligne de crédits sur le lien recherche et société.
– + 500 % sur la rénovation thermique des bâtiments avec l’ambition affichée de réhabiliter 100 000 logements.
– + 50 % sur le plan forêt et + de 200 % sur la filière bois.

A côté de ces quelques exemples concrets, dans le même temps, nous engageons un travail transversal systémique, en profondeur et de transformation des méthodes de construction des politiques publiques :

– par la structuration en profondeur d’une véritable politique de démocratie participative et les outils qui vont avec.
– Par la mise en place d’opérations de développement autour de la transformation écologique et sociale de la région, opérations de nature à faire apparaître le nouveau modèle de développement, et donc à choisir une porte d’entrée, par l’expérimentation concrète et le passage à l’acte, plus que par la théorie ou l’idéologie.
– Enfin, toujours dans cette approche transversale, la généralisation de critères de DD conditionnalité dans toute l’action régionale.

Comme toujours, il reste des éléments perfectibles, et EELV regrette :

– la suppression complète de la ligne santé environnement, alors que la population est très clairement en demande sur ces questions liées directement à leur santé, leur sécurité, et sur laquelle le Nord Pas de Calais avait sur construire de vraies avancées, avec les acteurs.
C’est un sujet de première importance, face au développement des épidémies actuelles de cancers, et autres maladies clairement liées à l’environnement physico chimique et aux particularités du Nord Pas de Calais en la matière.

Nous sommes aussi très attentifs à l’évolution :

– de la ligne culture et territoires des budgets de la culture, seule marge de manœuvre permettant à la Région de soutenir l’expression culturelle locale, et non uniquement les grands équipements ou les événements de prestige. La culture, et l’expression culturelle, sont des ressorts de vie, de citoyenneté et de réduction des inégalités. Dans une période de crise, il est urgent de valoriser la politique culturelle des territoires, ceux du rural en particulier, avec toutes les petites et grandes formations et structures culturelles. Privilégier l’égal accès à la culture, le soutien aux pratiques culturelles émergentes et la préférer aux manifestations événementielles coûteuses.

Nous avons enfin un débat, qui transcende chacun de nos groupes, sur la façon de construire de nouvelles infrastructures, fussent-elles ferroviaires, et sans rechercher simultanément et collectivement une solution par l’amélioration des usages existants.

Au-delà de ces quelques éléments que je viens d’identifier, nous avons bien conscience d’être souvent en décalage culturel important avec un paysage politique que nous estimons encore très imprégné des réflexes productivistes.
Mais c’est bien dans l’écoute respective et la capacité à entreprendre, ensemble au-delà des clivages, que se construit l’intelligence collective nécessaire au changement de civilisation que nous avons à affronter.

C’est le sens de notre vote positif pour ce budget !

Publicités

0 Responses to “Budget voté à la Région”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 233 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :