lien fixe RER entre la métropole et Hénin Beaumont

Ce midi, à Don Sainghin, gare emblématique du fonctionnement du TER de l’aire métropolitaine, nous organisions une conférence de presse avec Dominique Plancke et Eric Quiquet sur l’idée émise par daniel Percheron, de construire un lien fixe de type RER entre la métropole Lilloise et Hénin Beaumont.

En tant qu’écologiste, c’est une vraie satisfaction de voir tous les acteurs se mobiliser et débattre des enjeux du transport en commun à ces échelles, et non plus seulement, comme c’était encore le cas récemment, de l’autoroute.

Ceci étant, cette annonce de construction d’une infrastructure nouvelle, extrêmement coûteuse, de but en blanc, ne constitue pas forcément une solution miracle et une réponse aux besoins des habitants.

Il existe déjà un tissu dense de voies ferrées qui maillent le TER, et irriguent le bassin minier, et qui pourrait, en interconnexion, en améliorant le service… acheminer plus efficacement les voyaguers. Depuis plusieurs années déjà, les acteurs du bassin minier s’organisent pour penser leur propre développement, à leur échelle, pour ne pas être seulement le réservoir de main d’ôeuvre et la zone dortoir de la métropole. C’est donc à cette échelle et dans la perspective d’une fonctionnement de tout le bassin minier que le service de transport doit être pensé. Le développement du Bassin Minier, ce n’est pas seulement d’être le réceptacle d’activités polluantes. C’est aussi les nouvelles activités, la relocalisation de l’économie, les emplois, et les nombreuses PME qui créent les emplois, n’ont pas besoin de toutes s’installer à Lille. D’ailleurs, ça fait 6 ans qu’on finance des études sur les liaisons à l’intérieur du Bassin minier, ce qu’on appelle l’arc sud, et non plus les axes juste entrants et sortants de la métropole. Pourquoi ce revirement soudain ? Toutes les questions d’organisation de nouvelles centralités autour des activités économiques nouvelles et de l’arrivée du Louvre à Lens vont dans ce sens. 

C’est pourquoi il importe de réfléchir à l’échelle du bassin minier, sur les usages, le service au plus grand nombre, la qualité… et non pas sur le seul canal Hénin-Lille dans lequel tout le monde devrait se conformer.

D’autres solutions existent. les acteurs et les territoires en ont exprimé et proposé ces dernières semaines, et il serait opportun de mettre tout le monde autour de la table pour construire une solution plus adaptée et moins onéreuse.                

Au delà du seuil transport en commun, il y a aussi des choses à optimiser du côté de l’optimisation de l’usage de la route, en développant le co voiturage, par exemple.

Ce serait  un paradoxe pour la Région d’accepter de dépenser plusieurs milliards (etles frais d’entretien derrière) pour un lien fixe nouveau, tout en n’acceptant pas, dans la même période, de consacrer ne serait ce qu’un peu plus de moyen à améliorer les dessertes et le service existant.

Publicités

1 Response to “lien fixe RER entre la métropole et Hénin Beaumont”


  1. 1 Joëlle André-Vert novembre 5, 2010 à 8:46

    Salut Jean-François,

    Je viens d’apprendre, par le Monde, le décès de Marie-Agnès Denizet.

    C’est un peu bizarre de t’écrire via ce blog pour te transmettre message, mais j’avais besoin de la partager.

    Bonne route,

    Joëlle


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 232 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :