La question du cumul, en ce début de mandat

Le nouvel Exécutif du Conseil régional est installé.

Au regard des scores respectifs de chacun et de l’expression des électeurs, nous avons construit avec nos partenaires du PS un accord de mandat et de gestion pour les 4 années à venir qui intègrent au maximum nos priorités et marie nos approches.

Les responsabilités et délégations sont maintenant attribuées.
Je ne suis pas vice président, même si la proposition m’en a été faite.
Je souhaite être cohérent avec les règles de mon parti, et ne pas exercer deux mandats exécutifs.

Je ne suis pas un jusque-boutiste du mandat unique. Je souhaite même pouvoir articuler une approche locale avec les approches plus conceptuelles et régionales.

Je suis très attaché à l’importance d’un mandat local. Un maire est forcément confronté à une réalité pratique, à des décisions quotidiennes, aux préoccupations immédiates de ses administrés et cela lui donne une lecture particulière de la chose publique, une forme concrète de rattachement des concepts à la réalité, une traduction immédiate.

Il se joue des choses à Loos en Gohelle, dans la dynamique Loos ville pilote du développement durable qui porte des fruits dans la transformation plus globale du modèle de développement. Un effet de vitrine et de démonstration qui commence à fonctionner. La dynamique Loos ville pilote rayonne nationalement et même en Europe. Un livre de Cyria Emilianoff sort ces jours ci qui analyse les initiatives d’une cinquantaine de villes dans le monde au regard de leur engagement fort dans le développement durable. Loos y apparaît comme extrêmement avant gardiste, tout comme Stockholm en termes de démonstration de la faisabilité d’un autre modèle.
Je souhaite pouvoir m’y consacrer, et étendre les effets de ce travail à l’agglomération au bassin minier. Je voudrais aussi pouvoir diffuser cette expérience et ces pratiques auprès de nos collègues élus ailleurs, au sein de la FEVE.

Pour autant, je pense être utile dans un rôle d’appui au Conseil régional ; un rôle d’accompagnement des nouveaux élus dans leurs fonctions stratégiques, et un rôle moteur dans la transformation écologique de la Région, dans tout ce que cela implique de transversalité, et de capitalisation des expériences accumulées. Cela sera, je le pense, suffisamment dense pour ne pas rechercher une vice présidence avec tout ce que cela mobilise en temps et responsabilité.

Publicités

1 Response to “La question du cumul, en ce début de mandat”


  1. 1 traisnel mars 30, 2010 à 7:46

    Dommage… mais aussi bravo pour la cohérence… seras tu plus souvent à Loos ?

    les projets t’attendent …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 233 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :