de l’interprétation des résultats des élections sur le Bassin Minier

retour sur la conférence de presse d’hier
ELECTIONS REGIONALES, ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LE BASSIN MINIER
1. Les résultats
Europe Ecologie a atteint 10, 3%. Pour Europe Ecologie, atteindre la barre des 10%, c’est un score historique. Ce d’autant que c’est un vote qui s’inscrit dans une dynamique : +26000 voix. Par rapport au vote lors des élections européennes, que beaucoup pensaient être un phénomène ponctuel, c’est une stabilisation, un vote installé.
C’est d’autant plus fort que le contexte général est celui d’un fort score de la gauche. Ce n’est donc pas un vote de compensation mais bien des voix en plus dont il s’agit.
Europe Ecologie en Nord Pas de Calais se rapproche de la moyenne nationale, et ça aussi, c’est à souligner. Le vote écologiste a toujours été inférieur ici où les gens considèrent souvent, du fait de l’histoire, comme une fatalité que leur santé, leur environnement… soient dégradés pour essayer de préserver l’emploi.

Enfin, la répartition du vote écologiste s’homogénéise sur le territoire, là où, récemment encore il était concentré sur certaines zones. D’ailleurs, dans le Pas de Calais, le score s’est amélioré, et se rapproche de celui du Nord. Europe Ecologie étant un parti jeune, n’a pas énormément d’ancrage local. Dès qu’il y en a un, les scores montent très fortement. Sur ma seule commune à Loos en Gohelle, le score d’Europe Ecologie est de 40%.
Globalement, sur le bassin minier, les scores sont bons, malgré la montée du Front National.
Je voudrais d’ailleurs souligner que c’est précisément à Loos en Gohelle que le score du FN est le plus faible parmi les communes à caractère minière, et c’est à Loos en Gohelle que le score cumulé de la gauche est le plus élevé sur le bassin minier.
Dans le contexte très particulier du territoire, ces chiffres disent des choses.

2. Les enseignements du point de vue d’Europe Ecologie
Le score du Front National monte et s’installe. A mon sens, il est généré par plusieurs effets qui s’additionnent:
– Le rejet clair de la droite traditionnelle et du modèle porté par Sarkozy, qui a motivé une partie de l’abstention aussi.
– Une absence de droite classique sur le territoire, et de ce fait, une sorte de captation de l’électorat
– Une sanction forte des pratiques locales de gestion très encadrée
– Un vote de désespoir, lié au manque de perspectives.
En parallèle, le score élevé du PS montre bien la peur des électeurs face à la crise et au chômage, et le besoin de bouclier, de protection. Pour autant, on ne peut pas dire que la présente réussite du PS est le produit d’une nouvelle dynamique politique. Il s’agit plutôt d’une réaction, de convulsions de l’électorat face aux travers de N.Sarkozy.
Or, dans ce contexte, il semble clair que là où un vrai projet alternatif est porté, avec ce que cela amène d’envie, et là où les habitants sont associés le plus étroitement dans un cadre de démocratie participative effectif, une dynamique se met en place, le désespoir recule, le vivre ensemble redonne du sens, une force. Le score de 40% à cette élection, comme celui de 82,1 aux municipales, est un indicateur d’évaluation. De même le faible score du FN, et le vote cumulé de la gauche.
La solution passe bien par là : un projet alternatif qui ré ouvre des perspectives, et une mobilisation de tous, en tant que citoyens.
Il faut donc étendre et ouvrir ces pratiques sur le territoire du Nord Pas de Calais.
3. Les suites
Pour tenir compte de ce qu’ont exprimé les électeurs, et de ces résultats, il importe de pouvoir concentrer l’action politique sur des projets qui tirent le territoire et redonnent des perspectives. Les élus locaux sont mus par l’intérêt général et animés d’un souci de bonne gestion. Mais dans ce contexte, cela ne suffit plus.
Il faut mobiliser et impliquer les habitants à la construction de politique publique, par la démocratie participative, faire en sorte qu’ils soient citoyens, acteurs, et qu’ils se sentent responsabilisés.
Il faut aussi construire une vision, du projet, afin d’entrainer, de soulever des énergies et donner du souffle, des perspectives.
Des projets porteurs de développement, de sens, de renouveau, sont déjà inscrits dans le paysage et il faut leur donner une plus grande ampleur et une lisibilité. Trois exemples :
-L’implantation du Louvre à Lens doit réussir, non pas le bâtiment seul, mais bien comme levier de renouveau du territoire, de mobilisation des acteurs, d’ouverture culturelle. De même, autour de la candidature du bassin minier au patrimoine mondial de l’UNESCO, une dynamique de fédération des Mineurs du monde de par leur caractère universel, autour de projets, d’échanges culturels entre les gens offrirait elle une ouverture, un souffle nouveau.
-le 11/19, et tout ce que la base draine en terme de nouvelle logique de développement durable, très illustrative d’un nouveau modèle, et générateur d’emplois à l’échelle de tout le bassin minier.
-le pôle d’excellence sportive de Liévin, qui lui aussi est générateurs d’emplois, d’insertion, de santé,… et de ce point de vue, peut être aussi illustratif d’un nouveau modèle de développement.
Au-delà des grands projets, des projets construits et porteurs de sens en matière de transports, de culture,… qui apportent de vraies réponses aux difficultés auxquelles nos sociétés sont confrontées sont aussi porteurs de souffle et de renouveau. Le projet de renouvellement des 100 000 logements dans la région dans le programme d’Europe Ecologie illustre ce que nous devons viser : répondre aux enjeux planétaires, en soulageant les budgets des familles, améliorant leur confort, et créant de l’emploi local.
A l’échelle du Bassin minier au sens plus large. La dynamique enclenchée par la Conférence Permanente du Bassin Minier avait produit ce type d’effet. Cela avait mobilisé les acteurs, leur avait donné confiance pour prendre des initiatives. Cela avait permis au bassin minier de se sentir solide, et suffisamment sûr de ses atouts pour porter une stratégie de développement, revendiquer des soutiens, solliciter l’implantation du Louvre Lens, oser déposer sa candidature au patrimoine mondial de l’Unesco… On n’est pas allés au bout, et le soufflet retombe.
Enfin, nous devons relancer cette dynamique mobilisatrice, à travers une Conférence Permanente du bassin Minier renouvelée au regard du contexte actuel, mais en tous cas en repartant des acteurs et dans la construction du développement. Il nous faut construire un souffle, encourager toutes les initiatives, sortir les gens du repli et du désespoir.
A l’agglomération enfin, où nous devons pouvoir proposer aux habitants un vrai modèle alternatif, qui leur offre autre chose que la solution du Front National, par de nouvelles pratiques du pouvoir, une éthique, par un mode d’animation qui soit plus dynamisant, qui porte de manière plus active des projets de développement, et qui s’ouvre à toutes les forces du territoire, aux agglomérations voisines, qui redonne du souffle et des initiatives.
Ce que dit le vote du premier tour, clairement, c’est que dans cette période de crise et d’incertitude, le besoin de protection, de bouclier, de résistance par rapport aux difficultés a été très fortement exprimé. Les gens ont peur de l’avenir, et attendent cette solidarité.
Mais ils attendent aussi d’aller au-delà, et d’un nouveau projet construit, véritablement alternatif. Et c’est à cela que nous devons nous atteler.

-article de la Voix du Nord

Publicités

0 Responses to “de l’interprétation des résultats des élections sur le Bassin Minier”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 233 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :