RETOUR SUR LE PREMIER TOUR

Avec le recul de la nuit, petite analyse des résultats d’hier soir.

Europe Ecologie a atteint 10, 3%.

Bien sûr, par rapport à ce que les sondages disaient des intentions de vote la semaine dernière, certains peuvent être déçus.

Mais il faut quand même souligner le fait que dépasser la barre des 10%, c’est un score historique. Ce d’autant que c’est un vote qui s’inscrit dans une dynamique : + 25000 voix. Par rapport au vote lors des élections européennes, que beaucoup pensaient être un phénomène ponctuel, c’est une stabilisation, un vote installé.

C’est d’autant plus fort que le contexte général est celui d’un fort score de la gauche. Ce n’est donc pas un vote de compensation mais bien des voix en plus dont il s’agit.

Europe Ecologie en Nord Pas de Calais se rapproche de la moyenne nationale, et ça aussi, c’est à souligner. Le vote écologiste a toujours été inférieur ici où les gens considèrent souvent, du fait de l’histoire, comme une fatalité que leur santé, leur environnement… soient dégradés pour essayer de préserver l’emploi.

Enfin, la répartition du vote écologiste s’homogénéise sur le territoire, là où, récemment encore il était concentré sur certaines zones. D’ailleurs, dans le Pas de Calais, le score s’est amélioré, et se rapproche de celui du Nord. En même temps, le vote écologiste lillois est désormais installé. Europe Ecologie étant un parti jeune, n’a pas énormément d’ancrage local. Dès qu’il y en a un, les scores montent très fortement. Sur ma seule commune à Loos en Gohelle, le score d’Europe Ecologie est de 40%.

Globalement, sur le bassin minier, les scores sont bons, malgré la montée du Front National. Je voudrais d’ailleurs souligner que c’est précisément à Loos en Gohelle, où un vrai projet alternatif est porté, avec ce que cela amène d’envie, et là où les habitants sont associés le plus étroitement dans un cadre de démocratie participative effectif, que le score du FN est le plus faible parmi les communes à caractère minière.

La solution passe bien par là : un projet alternatif, et une mobilisation de tous.

Ce qui est pus difficile à interpréter, c’est l’effet de l’abstention. Les jeunes en particulier se sont beaucoup abstenus Or c’étaient les jeunes qui manifestaient le plus d’intentions de voter pour Europe Ecologie. Leur mobilisation aurait sans doute permis un meilleur score, mais, s’ils se reconnaissent dans le projet et la méthode, ils ne sont toujours pas assez dedans pour se déplacer.

Ce que dit ce vote, clairement, c’est que dans cette période de crise et d’incertitude, le besoin de protection, de bouclier, de résistance par rapport aux difficultés a été très fortement exprimé. Les gens ont peur de l’avenir, et attendent cette solidarité.

Mais ils attendent aussi d’aller au-delà, et d’un nouveau projet construit, véritablement alternatif. Europe Ecologie constitue quand même la plus forte progression depuis 2004, en pourcentage et en valeur absolue. C’est là que va l’effet de dynamique.

C’est de bon augure.

Publicités

0 Responses to “RETOUR SUR LE PREMIER TOUR”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Jean François CARON

Maire de Loos en Gohelle

Rejoignez 3 233 autres abonnés

suivez moi sur twitter

Archives


%d blogueurs aiment cette page :